Flux RSS

Top 3 et Flop 3 de Valérian

Publié le

Valérian est un film qui ne laisse pas indifférent, que ce soit pour le descendre en flamme, le soutenir mordicus, vanner Luc Besson ou s’étonner d’un film étonnant…Nous sommes allés le voir ce week-end, et je résumerai le tout d’un mot : mitigé.

Mitigé, parce qu’il y a d’énormes faiblesses, qu’on s’étonne de voir dans un film à un tel budget. Mais aussi de vrais bons moments, qui laissent envisager quel film formidable cela aurait pu être. On essaie de résumer tout ça avec un Top / Flop

Flop 3 de Valérian

. l’esthétique sci/fi de Luc Besson : on s’étonne du budget des effets spéciaux, tellement certains sont cheap, tarte ou carrément vintage. On préfère croire qu’il s’agit d’un choix esthétique du réalisateur, qu’on ne partage pas; plutôt que d’une incompétence technique…On passera sous silence le moment gênant où une sorte d’oppossum défèque des perles de pouvoir. Ridicule ou transgressif, va savoir !

. un scénario d’une indigence manifeste. Les méchants sont méchants parce qu’ils sont méchants (et on sait dès la première seconde du plan qui est le méchant…), les bons sont toujours bons, Valérian drague Laureline et va arriver à ses fins; tout est souligné, expliqué, ré-expliqué, commenté. Aucune tension dramatique particulière, difficile d’y voir des enjeux particuliers traités, aucune dimension politique alors que la Cité des Mille Planètes s’y prêtait à merveille, aucun message eschatologique… Bref, c’est pauvre, très pauvre. Et trop long. Et ça ressemble beaucoup, beaucoup à d’autres films; au 5ème Elément notamment.

. un Valérian en dessous de tout. Oh, il est bien sympa et mignon ce Dane de Haan. Mais à part ça, aucune profondeur au personnage, un jeu pas renversant, des punchlines massacrées; et un laïus final sur son métier de soldat auquel on ne croit pas un instant (et lui non plus…). Quant à la relation avec Laureline, on est au mieux dans l’amourette adolescente, au pire dans le n’importe quoi.

valérian 1

Bon, si vous vous arrêtez là, vous êtes comme Thanh et vous pensez que « c’est le pire film que j’ai jamais vu depuis La dernière tentation du Christ », ce qui est quand même une référence. Ce serait pourtant oublier qu’il y a de belles choses dans ce fatras :

  1. Laureline, alias Clara Delevingne

Elle crève l’écran à chaque instant ou presque. Badass girl évidente, un charisme de fou, des répliques qui font mouche, des looks délirants. C’est la star du film. On se rappelle alors que Besson n’est jamais aussi à l’aise qu’avec un personnage féminin fort. Un Valérian du même niveau et le film aurait tout emporté sur son passage…

Valérian Laureline

2. Des séquences réussies. Enfin, au moins une..

On pense au Big Market, la séquence d’introduction. A l’inverse du film, on n’explique pas, on montre, on ne comprend pas tout mais ça n’est pas grave, le rythme est speed, le ton fun et acide à la fois. Les 2 heures suivantes au même niveau et le film aurait tout emporté sur son passage…

Valérian Big Market

3. Des passages magiques

Oui, il y a beaucoup à redire sur l’esthétique de Luc Besson; mais parfois il tombe juste. On pense en particulier à ces quelques minutes sorties d’un Jules Verne avec un Alain Chabat dans le rôle d’un Capitaine Némo de 20 000 lieux sous les mers; ou un repas très spécial dont Laureline est presque la victime, qui même Alice au pays des Merveilles, et Hannibal (si, c’est possible !). 5 ou 10 séquences comme ça en plus et le film aurait tout emporté sur son passage…

Valérian Chabat

Hélas, vous l’aurez compris, le Top 3 est beaucoup moins fort que le Flop 3. On peut refuser les contraintes des studios hollywoodiens, mais il faut quand même avoir de bonnes histoires, de bons acteurs, un bon rythme, de belles images. Tout cela manque cruellement à Valérian.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :