Flux RSS

Hits ! de John Seabrook : Vous n’écouterez plus la radio comme avant…

Publié le

Quand on s’intéresse sérieusement à des sujets légers, bien souvent on arrive à des enseignements on ne peut plus sérieux.

hits seabrook.jpg

C’est un peu la leçon que je retiens de ce passionnant « Hits!, enquête sur la fabrique des tubes planétaires », beau travail d’enquête de John Seabrook sur la manière dont les hits  d’aujourd’hui sont élaborés. On avait pu en lire quelques extraits dans la revue Audimat, et l’ensemble qui paraît ce mois-ci est réellement passionnant.

Ceux qui croyaient naïvement que Rihanna écrivait elle-même ses chansons avec un ou 2 auteurs dans une chambre d’hôtel les soirs de tournée (y en avait-il vraiment ?) vont être bien surpris d’apprendre que ça ne se passe plus DU TOUT comme ça. Au contraire, ce sont de véritables « séminaires » convoqués par la maison de disque avec la crème de l’écriture et de la production actuelle qui sont mis en oeuvre pour obtenir les albums de la star en question.

Plus encore, on découvre que l’industrie est maintenant aux mains des producteurs, et que les plus talentueux d’entre eux viennent souvent de Suède, et que le plus doué des plus doués, Max Martin, est au top depuis plus de 25 ans et qu’on lui doit certains des plus gros cartons des hit parades de ces dernières années, en démarrant par Ace of Base dans les années 90, bien sûr avec Britney Spears, et il a encore réussi à aligner 2 n°1 dans les 12 derniers mois (le « I can’t feel my face » de The Weeknd, et le « Can’t stop de the feeling » de Justin Timberlake, excusez du peu…).

Mais au delà des anecdotes, souvent savoureuses, et des portraits de personnages touchants et hauts en couleur, le livre de XX XX nous mène aussi sur des chemins de réflexion, sur la permanence des méthodes de l’industrie du disque, sur son indépassable soif de nouveauté, sur les raisons qui nous font aimer une chanson (la règle des 3 écoutes…) ; il nous laisse aussi quelques os à ronger comme la K-pop et les raisons de son insuccès en Occident; et la différence parfois ténue entre les chanteuses qui contribuent à la création de ces hits, et les stars qui les interprètent…

Un documentaire passionnant, qui fourmille d’informations exclusives, d’anectodes croustillantes, et après la lecture duquel vous n’écouterez plus la radio comme avant… Chapeau, John Seabrook !

John Seabrook.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :