Flux RSS

« Envoyée spéciale », l’Echenoz nouveau est arrivé !

Publié le

Les livres de Jean Echenoz, il faut l’avouer, c’est un peu toujours la même chose. Comme les Modiano, comme les Djian; bref comme tous les grands écrivains finalement.

Echenoz 14

Celui de 2016, « Envoyée Spéciale », est comme d’habitude absolument typique et parfois déroutant.

Absolument typique par le style, sobre, élégant, qui se relâche rarement et qui pourtant est d’une grande facilité de lecture, et à vrai dire très agréable. Echenoz a laissé tomber sa série sur les grands hommes (Ravel, Courir, Des éclairs) et retrouve une facture « classique » qui me sied à merveille. Typique aussi, ces incises et ces digressions qui « partent en live » comme on dirait aujourd’hui, à propos de tout et de rien, et qui ravisssent le lecteur. Enfin qui me ravissent moi au moins !

Absolument typique par sa galerie de personnages, à la fois banaux et uniques, réalistes et caricaturés, excessifs et insigniants, prévisibles et plein de surprise. Cette fois, on parle de Constance, de son mari « Lou Tausk », d’un vieux général, de l’espion Paul Objat, de ses hommes de main, et de bien d’autres encore (le plombier, le chauffeur de métro, l’agent immobilier); et le talent d’Echenoz pour croquer ces personnages à la fois absurdes et pleins de vie est toujours aussi unique.

Echenoz col

Absolument typique par son intrigue, qui avance en crabe, l’air de rien, mais qui réussit finalement à croiser et recroiser tous ces personnages, à les envoyer au bout du monde, à les faire se découvrir, en en jouant d’ailleurs avec nous sur le mode du « nous en reparlerons plus tard », du « car c’était bien de cela qu’il s’agissait » et du « comme vous l’aurez sans doute deviné ». Evidemment, rien à voir avec un livre sur une journaliste envoyée spéciale quelque part, on l’aura bien compris…

Là où Echenoz étonne et surprend, c’est par la variété des thèmes abordés, et parfois par la pertinence ou l’exactitude de ceux-ci. On est tout surpris d’un passage en Corée du Nord par exemple, par la pertinence des remarques sur les conséquences sur la vie d’un artiste de variété d’un grand succès dans les années 80, ou par un séjour au fin fond de la Creuse qui ne se déroule pas vraiment comme prévu.

Bref, un Echenoz comme on l’aime. Ceux qui le lisent ou qui le connaissent adoreront, espérons que les autres aient le plaisir de le découvrir et de l’apprécier.

Echenoz Envoyée Spéciale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :