Flux RSS

Hunger Games – L’embrasement : on reste sur sa faim…

Publié le

HG2d

 

Non, Hunger Games 2 – L’embrasement n’est pas, comme on a pu le lire ici et là, une révolution dans le blockbuster pour teenager. Mais ce n’est pas non plus un film de franchise moyen comme il en sort tant; en fait, c’est parce qu’on croit saisir de réelles potentialités dans le film qui malheureusement ne se réalisent pas toutes qu’on reste quand même sur sa faim.

Loin devant les films de franchise moyen, pourquoi ? Tout d’abord, le contexte, le scénario, l’histoire, les personnages bien sûr. Ce n’est pas si simple de créer un monde futuriste, de politique fiction, qui intéresse les spectateurs et auquel on peut croire. Mission remplie haut la main. On peut aussi considérer que la première partie du film, sur la tournée des vainqueurs, est une sorte de décryptage du mécanisme de la « peoplisation ». Et façonner un personnage aussi évidemment charismatique que Katniss Everdeen doit beaucoup au scénario et à l’interprétation sans faille de Jennifer Lawrence; le cast de personnages et d’acteurs autour d’elle la mettant bien en valeur.

HG2c

Idem pour l’aspect visuel en général et les costumes en particulier; et si on a un peu perdu de l’effet de surprise du 1er épisode, il reste quelques beaux moments, en particulier pour les costumes, qui sont de vraies réussites. Il faut dire qu’avec 130 M de $ de budget, ça paraît presque normal…

Mais on reste cependant sur sa faim. D’abord parce que le rythme de ce 2ème épisode est bancal, avec une loooongue séquence d’introduction pas toujours passionnante, avant d’arriver au Hunger Games lui-même, qui évidemment relance l’intérêt.

La mise en scène est loin d’être éblouissante; en fait on a peine à se souvenir d’une séquence vraiment marquante qu’on aimerait revoir dans des anthologies (peut-être celles où les habitants des districts font le signe avec 3 doigts ? ou la séquence de razzia du district 12 ?)

Et, surtout, la psychologie des personnages reste sommaire, très sommaire. Les hésitations sentimentales de Katniss sont soit celles d’une midinette écervelée, soit incompréhensibles, alors qu’il y avait 2h15 pour donner un peu de matière au sujet. Le personnage de Peeta ne sort jamais de sa niaiserie post-adolescente, alors qu’il aurait été simple de lui donner un peu plus de fond. Quant à celui de Gale, ses rares apparitions sont presque risibles tellement elles concentrent les clichés. De même, les aspects « politiques » du film sont survolés, au delà du méchant président et du bon peuple, on aurait aimé un peu plus de complexité et de contexte.

 

HG2b

En ce qui concerne Jennifer Lawrence, elle a effectivement une présence réelle et plus que marquante, et un capital sympathie énorme. De là à lui tresser les couronnes de louanges lues ici et là dans la presse, je ne suis pas sûr qu’elle le mérite entièrement, sa prestation n’est pas non plus renversante.

Au global donc, s’il y a de bons et de moins bons aspects au film, la frustration vient surtout du fait qu’on imagine assez bien le potentiel de cette histoire et de cet univers, et qu’on en est encore loin. Peut-être dans le double 3ème épisode qui concluera la série ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :