Flux RSS

L’argent sans foi ni loi, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot

Publié le

Image

Qu’ils sont énervants, les Pinçon-Charlot ! C’est un peu comme ses vieux amis qu’on revoit de temps en temps, qui nous agacent parce qu’ils nous abreuvent de bons conseils (et toujours les mêmes…), mais dont on sait bien au fond de nous-mêmes qu’ils ont raison et qu’on ferait mieux de les écouter.

Dans ce court livre d’entretien avec Régis Meyran, ils reviennent sur les principaux apports de leurs recherches de ses dernières années et en livrent une synthèse éclairante.  Dans la première partie, « Pourquoi l’argent est-il devenu fou », ils retracent, sur une longue durée, les différents process qui ont abouti à la situation actuelle où l’argent est perçu comme valeur suprême de l’existence, et où les riches accaparent de plus en plus de ressources au détriment des autres.

Dans une 2ème partie, « Les financiers mènent le monde, mais jusqu’à quand ? », ils analysent les raisons et les mécanismes de la domination de la finance sur notre civilisation (et notamment l’interpénétration des sphères politiques et économiques), et proposent quelques pistes – à vrai dire bien difficiles à mettre en œuvre et à la réussite incertaine – pour mettre fin à cette situation.

Mais cela serait finalement assez convenu s’il n’y avait pas aussi la finesse d’analyse et la justesse du regard dont les 2 sociologues sont coutumiers : leur remarque sur le corps des riches, mince et sec, et le corps des pauvres, où « l’obésité est une somatisation des rapports de classe ». Leur compréhension de l’entresoi des riches. Leurs remarques sur l’éducation à l’argent de la bourgeoisie ; sur la présence de la noblesse dans la finance, sur les traders « usés à 35 ans et qui jugent tout par rapport à l’argent », sur les classes moyennes supérieures qui survalorisent leur capital culturel pour mieux supporter leur déclassement financier. On ne peut qu’être admiratif devant tant de pertinence.

Tout au plus pourrait-on reprocher à cet opus la relative absence de nouveauté pour ceux qui suivent régulièrement les publications des Pinçon-Charlot, et le prix plutôt élevé ( 12 € pour 88 pages).

Image

Publicités

Une réponse "

  1. C’est sûr que quand on a lu un ouvrage d’eux, on a cerné l’idée globale de leur propos. Mais c’est une sorte de massage intellectuel que de les lire et de les écouter

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :