Flux RSS

L’économie qu’on aime – Barthélémy, Keller et Slitine

Publié le

Image

 

Le genre de petit bouquin sympa qu’on trouve un peu par hasard dans le rayon « économie » de sa librairie locale favorite (Les lisières à Roubaix, bien sûr !) ; qu’on lit d’une traite un beau matin dans la salle d’attente d’un médecin et dont on se demande pourquoi tout le monde n’en parle pas !

Les 3 auteurs, jeunes diplômés de l’Essec, sont visiblement engagés dans l’économie sociale et ont cofondé «Odyssem », « collectif d’entrepreneurs au service de l’innovation sociale ». Et tout au long des 5 vivifiants chapitres de cet opus, ils vont nous donner des raisons de croire, tracer de nouvelles lignes, renverser les idées reçues, et nous donner de beaux exemples de « l’économie qu’on aime ».

« Quand l’entrepreneur réinvente son pouvoir d’agir » est plus une remise en question du sens de l’entreprise, et nous rappelle qu’en tant qu’objet social, le profit n’a pas à être le seul moteur de l’entrepreneur, mais que de nombreuses autres raisons peuvent l’animer : la passion d’un produit, l’amour d’un territoire, l’envie de servir…

« Le made in France c’est possible » : ici démarre vraiment ce qui est l’objet principal du livre, à savoir une étude de cas sur le Groupe Archet, absolument méconnu et totalement atypique, qui à Romans et dans sa région, a suscité, monté, organisé, encouragé, épaulé […] de nombreuses initiatives évoquées ici. Par exemple, relocaliser dans la région une usine de pièces détachées pour Ford auparavant en Tunisie. Si, c’est possible !

« Des emplois pour tous » : de manière plus originale, les auteurs nous suggèrent de renverser la perspective, et défendent le point de vue que si l’entreprise s’adapte à ses salariés, leurs compétences, leurs envies, leurs parcours et leurs histoires ;  dans bien des cas le résultat sera plus efficace que par une gestion traditionnelle du recrutement et de la formation. Ainsi, des femmes exclues, en parcours de réinsertion, encadrant des personnes handicapées d’un atelier protégé, et avec quelques salariés au profil plus classique : ce collectif iconoclaste a créé une dynamique inattendue, générant une productivité bien au-delà des repères.

« Donner un sens à la croissance » : au-delà du débat croissance / décroissance, les auteurs mettent en avant pour l’entrepreneur que donner un sens c’est aussi se poser la question de la taille optimale de l’entreprise, de son territoire d’intervention, et des indicateurs utilisés.

Enfin, « la coopération, plus efficace que la concurrence » est un plaidoyer pour le modèle mis en place à Romans par le Groupe Archer et ses nombreuses ramifications, initiatives, collaborations, synergies, qui génèrent pour le Groupe, son milieu économique et son territoire beaucoup plus de bénéfices que par une organisation compétitive classique.

On sort à la fois revigoré, enthousiaste, et un peu intimidé de la lecture de ce stimulant essai. Revigoré par les nombreux exemples cités, enthousiasmé par l’énergie communicative des auteurs, et intimidé par l’ampleur de la tâche et par la question que chacun ne peut manquer de se poser : et moi, maintenant, que puis-je faire pour contribuer à cette économie que j’aime ?

Le rapide article du Monde, peu intéressant : http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/05/27/l-economie-qu-on-aime-de-sophie-keller-amandine-barthelemy-et-romain-slitine_3418040_3234.html

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

#NSPLG

Nos voyages en itinéraire bis

-The Best Place-

Alo oui cer LeReilly

Sciences&Co

La Science accessible à tous !

Grand Place

Mes humeurs, mes coups de coeur , mes decouvertes... #Roubaix

Draps de toute laine

Rien de ce qui est roubaisien ne m'est étranger

SAIGONroub@ix

Itinéraire d'un enfant du Mékong

La Revue de stress #RevuedeStress 2.0

La chose importante est la chose évidente que personne ne dit. Tel est le journalisme d'aujourd'hui.

Blair1789

blair1789blog.tumblr.com

blogosth

Il y a bien longtemps, dans une blogosphère lointaine, très lointaine... vivait un drôle de petit blog !

Weekly Comic Book Review

Your source for comic book commentary

florenthenrifonteyne

A fine WordPress.com site

%d blogueurs aiment cette page :